Robi :

Pop noire à la française

Deux formules de rencontres sont proposées avec Robi : l’une est un mini-concert autour de son travail personnel et l’autre un concert littéraire en lien avec la poétesse américaine Sylvia Plath.


Robi livre aujourd’hui son deuxième album, La Cavale, écrit et composé pour la première fois entièrement seule. Ce nouvel opus, tout en contraste et d’une noire incandescence, s’impose comme la suite logique et audacieuse de L’Hiver et la Joie qui la révéla grâce à quelques envolées pop moderne : « On ne meurt plus d’Amour », « Où suis-je » , « Je te tue », un duo mémorable avec Dominique A (« Ma Route ») ou une reprise très remarquée de Trisomie 21.
Avec ce nouvel album, Robi jette des ponts entre l’after punk (Joy Division) et la langue française la plus sinueuse (Alain Bashung, Noir Désir).
Comme des pôles s’attirent ou se repoussent, la musique de Robi, équilibriste, incarne la plus assumée des ambivalences, et dans un chavirant mélange d’analogique et de synthétique, elle semble, magnétique, trouver sa propre harmonie, suspendue à une écriture belle, noire et claire comme la danse du Sabbath.
Robi ne joue pas, elle vit, passionnément, de tout son être, sans retenue. Et rarement aura-t-on entendu une telle volonté d’aller à l’essentiel, de se départir du superflu.

Le principe de la rencontre repose sur un mini-concert et un échange avec le public. Pour la partie mini-concert, le duo est autonome au niveau de la sonorisation.


Un ouvrage consacré aux dessins inédits de Sylvia Plath est récemment paru aux éditions de la Table Ronde. Cette écrivaine américaine exceptionnelle a décrit sa difficulté d’être au monde dans de brillants romans et poèmes.
La chanteuse et compositrice Robi a pensé un concert littéraire autour de cette figure phare de la création féminine : à travers une longue conversation fictive avec Sylvia Plath, elle dévoile ses propres questionnements, s’enfonce dans son intimité et dévoile, petit à petit, la femme du XXIème siècle qu’elle est et représente.

Le principe de la rencontre repose sur un concert littéraire et un échange avec le public. Pour la partie mini-concert, le duo est autonome au niveau de la sonorisation.

Pour les disponibilités, merci de nous contacter !

Discographie
Ils sont passés par ici…
Dossier de presse
Visuel à télécharger © Frank Loriou
Logo 45 Tour fond blanc / fond noir