Blick Bassy :

Bluesman ailé

Originaire du Cameroun, Blick Bassy effectue un travail de coloriste impressionniste rarement entendu dans le vaste champ des musiques africaines : des airs intimistes à la guitare, des pulsations aux climats cuivrés d’un jazz New Orleans, et des souvenirs d’enfance lointains aux résonances de Skip James. C’est à la croisée de tous les temps que se tient librement cette musique, née de la rencontre magique entre un jeune musicien et le fantôme bienveillant d’un bluesman du siècle dernier.

Blick Bassy parle donc d’éducation et de transmission, pas forcément celle dispensée par l’école, parfois réduite à la résolution d’équations ou à l’acquisition de techniques pompeuses, mais bien le « savoir du monde », cette « intelligence du village », que porte la communauté : ces relations heureuses et pacifiées entre individus, hérités de temps ancestraux.

Il ajoute : « Je chante en bassa, l’une des 260 langues du Cameroun qui est menacée de disparaître. A travers elle, c’est non seulement une tradition, mais aussi toute mon histoire, que je raconte et sauvegarde. Dans le monde actuel, nous avons tendance à courir après la copie de la copie de la copie et à rejeter l’original. A ma façon, j’essaie de résister à ça. »

Le principe de la rencontre repose sur un mini-concert (45 minutes) et un échange avec le public. Blick sera en solo, jouera du banjo et de la guitare électrique.

Son dernier album est sorti sur le label No Format : il est possible d’organiser une rencontre croisée entre l’artiste et un représentant du label. L’opus est en écoute ici.

Blick Bassy a écrit Le Moabi Cinéma, paru aux éditions Gallimard : cet ouvrage peut être le point de départ de la discussion avec le public. Son roman est à découvrir ici.

Pour les disponibilités, merci de nous contacter !

Biographie complète
Discographie / Bibliographie
Besoins techniques
Il est passé par ici…
Visuel à télécharger © Denis Rouvre
Logo 45 Tour fond blanc / fond noir