Bastien Lallemant :

Chanson francophone

D’office, nous pensons à Gainsbourg, époque Melody Nelson, pour le timbre grave, la diction distinguée et nonchalante, les ponctuations musicales à la Jean-Claude Vannier. Un peu aussi à Dominique A et à Bertrand Belin, pour la monochromie de la voix et les ambiances énigmatiques. Si Bastien Lallemant ne se limite pas à ces deux bornes-là, au moins permettent-elles de le situer.

Dans ce minimalisme musical subtil, on percevra des clins d’oeil délibérés au rock américain et des arrangements d’autant plus riches qu’ils ne haussent jamais le ton mais réservent des surprises presqu’à chaque virage. Bastien Lallemant, lui, nous parle droit dans les yeux. De nos amours. La fresque est intime : le pouls en cinémascope, branché sur le coeur. 

Bastien Lallemant a écrit un livre dans la Collection Carré de la maison d’édition La Machine à Cailloux. Ces ouvrages invitent les musiciens à réfléchir et à écrire sur la création artistique et son processus.

Le principe de la rencontre repose sur un mini-concert (45 minutes) et un échange avec le public autour des thèmes abordés dans l’ouvrage.

Pour les disponibilités, merci de nous contacter !

A côté de cette formule solo, nous vous proposons une lecture musicale avec Bastien Lallemant et Arnaud Cathrine et un concert dessiné avec Bastien Lallemant et Charles Berbérian.

L’association 45 tour a produit un vinyle de cet artiste, à découvrir ici

Besoins techniques
Il est passé par ici…
Discographie / Bibliographie