Albin de la Simone

Il est passé par ici…

« Ce fut un très beau moment de plaisir musical avec Albin de la Simone. »

« La rencontre s’est super bien passée ! Nous sommes ravis et le public conquis. Albin est vraiment une belle personne, comme on en rencontre peu dans une vie. » Et en images, c’est ici.

« Un public nombreux reparti totalement charmé. Une belle rencontre, vraiment ! Albin sait parfaitement faire partager son univers, sa sincérité et son talent n’ont laissé personne indifférent. Ce fut aussi pour moi une belle rencontre et un sincère plaisir d’échanger avec lui. »

« C’est Albin de la Simone, auteur compositeur interprète qui est venu captiver les oreilles d’un public conquis. Seul, avec son clavier, Albin de la Simone installe une ambiance feutrée en interprétant un instrumental puis continue avec ses chansons. La proximité du public et l’absence d’amplification de la voix surprennent et comme le dit Albin lui-même : « Les chansons passent directement de ma bouche à vos oreilles sans artifice ». C’est un moment de grâce, très rare, une complicité qui ravit les auditeurs et le chanteur.

De part et d’autre il faut faire preuve d’une attention inhabituelle, le chanteur voit son public réuni en arc de cercle autour de lui, pas de projecteurs, pas de scène, le contact est direct et déstabilisant. Dans le public, il suffit d’un toussotement pour qu’un mot de la chanson vous échappe et lorsque le chanteur vous demande « d’être Vanessa Paradis » en chantant en duo avec lui, même les plus réticents s’efforcent de chantonner, de donner la réplique à celui qui se livre si simplement à ce périlleux exercice. Les larges sourires qui ornent les visages ne trompent pas, cette formule procure un plaisir immédiat et singulier, la certitude d’une rencontre hors norme.

A l’issue du mini concert Albin de la Simone se prête volontiers aux questions d’un public avide de découvrir les différentes facettes de ce musicien qui est aussi arrangeur et chef d’orchestre pour les plus grands, Souchon, Vanessa Paradis, -M- et bien d’autres ; il ne s’est décidé à écrire et chanter lui-même ses textes qu’assez récemment. Les questions sont nombreuses, sur les processus de création artistique en particulier.

La soirée se termine par un moment de convivialité autour d’un verre et de gourmandises. Le chanteur continue volontiers ses échanges et à l’heure de la séparation chacun sait que cette soirée enchanteresse, comme volée à un quotidien formaté, restera un moment de bonheur inoubliable. Tous souhaitent que la Bibliothèque départementale en offre d’autres à son réseau. »

Médiathèque de Peynier :

« L’écrivaine Brigitte Giraud et le chanteur Albin de la Simone ont créé l’évènement avec leur Ping Pong. Cette lecture musicale, alternait entre la lecture d’extraits de ‘L’amour est très surestimé’ et d »Avoir un corps’ de Brigitte Giraud, et des chansons tirées de trois albums d’Albin de la Simone, dont le dernier ‘Un Homme’. Les univers de ces deux grands artistes se croisaient et se répondaient, tout en finesse. Sans recherche d’artifices, dans une présentation épurée et intimiste, les mots et les notes ont à la fois touché, séduit et amusé le public. Un beau moment qui s’est ensuite prolongé par un échange avec le public, auquel les artistes se sont livrés avec générosité, et en toute simplicité. »