Renaud Monfourny :

Photographe des Inrockuptibles
Some kind of Blues

14 portraits et 6 paysages : John Lee Hooker, Ramsey Midwood, T-Model Ford, Will Oldhan, Lift to experience, Buck 65, Heavy trash, Vic Chesnutt, Legendary Tiger Man, Bob Logg III, R.L. Burnside, Black Keys, Baptist General, The Bellrays et les paysages du Mississippi et du Tennessee.

A l’origine de toute la musique qu’on aime (en gros le rock’n’roll !), le blues s’est décliné au fil du temps et des régions depuis le Mississippi considéré comme le berceau. Mais on retrouve ses origines en Afrique Noire, dans la musique des Touaregs de l’Atlas, dans la Saudade du Cap Vert, etc… Mais pour rester sur les terres des Etats-Unis, tel que communément admit, le blues s’est assez vite marié avec toutes sortes d’autres formes musicales dont la principale reste la country, son pendant « blanc ». C’est pourquoi cette exposition s’appelle « Some kind of Blues », comme une déclinaison moderne de ces musiques périphériques au rock qui inonde la planète. Il s’agit plus d’évoquer un univers musical et géographique dont John lee Hooker serait le grand père gardien du temple, Will Oldham la déclinaison la plus proche de l’esprit et la plus éloignée dans la forme.

Les photographies sont encadrées (50cmx50cm) si vous avez la possibilité de venir les chercher sur Paris. Sinon, les tirages sont envoyés sans cadres par la Poste. Le temps de location est compris entre trois semaines et un mois.
Conditions d’exposition

Renaud Monfourny

Renaud Monfourny, le photographe
Né et élevé à la campagne en 1962. Attrape le virus en adhérant au photo-club local à l’adolescence. D’une école de photographie, il ne retiendra qu’un diplôme supérieur bien inutile et gardera sa passion en découvrant l’histoire de la photographie. Dans les années 80, il enseigne la photographie à l’école d’architecture de Paris-Conflans tout en multipliant les travaux personnels. Parallèlement, il commence sa collaboration avec la presse et participe à l’aventure de plusieurs journaux, dont un perdurera : Les Inrockuptibles. Depuis les années 90, il se consacre uniquement à ce magazine et continue ses travaux personnels. Ni bourse, ni prix. Photographies dans des collections privées. Le photographe anime un blog où il présente l’actualité culturelle, c’est ici.

Pour les disponibilités, merci de nous contacter !

L’association 45 tour a produit un vinyle de cet artiste, il est ici

Un recueil de 131 portraits photographiques, intitulé Sui Generis, est paru aux Editions Inculte.

Nous vous proposons également trois autres exposition de photographies : Chantez-vous français ?, I love New York et Rock On ainsi qu’une conférence sur le thème du Rock et de la photographie animée par le photographe.

Il est passé par ici…